Tribune politique du 4ème, janvier 2011

Faire vivre ce bien commun qu’est la Cité

« Aujourd’hui, la question de l’appropriation citoyenne et des conditions de production des espaces urbains reste entière et représente un défi majeur pour le siècle »*. Ainsi formulée, la réflexion sur l’évolution des espaces urbains par de nombreux géographes et sociologues nous invite à reconsidérer la pratique de la politique municipale. Depuis 2008, nous avons souhaité travailler quotidiennement avec tous les habitants sur des projets urbains tels que le réaménagement de la rue Rambuteau, la rue des Archives, et plus récemment les quais de Seine. Les conseils de rue, les conseils de quartiers, les comités d’évaluation se sont révélés être des outils démocratiques particulièrement utiles. Mais une politique durable comprend également un volet social non négligeable. L’atelier sur le « bien vieillir », source de propositions dont nous verrons leur réalisation en 2011 a démontré l’intérêt de nos concitoyens pour une démarche participative innovante et solidaire. Il faut aller plus loin. Chaque habitant, commerçant, visiteur d’un arrondissement aussi central que le notre doit pouvoir bénéficier d’un temps d’expression, mais également travailler de concert avec les élus afin de repenser l’avenir de sa rue, de son quartier, de sa ville et plus encore, de sa vie quotidienne. Il nous revient de penser à cet avenir tous ensemble. Les jeunes générations sont inquiètes devant une actualité sociale préoccupante. Pourtant, le travail récent du conseil des jeunes contre les discriminations donne de l’espoir. Devant cette nouvelle année qui s’ouvre à nous, l’équipe municipale souhaite permettre à chacun de s’investir davantage dans la vie de l’arrondissement et contribuer ainsi à bâtir de nouvelles formes de solidarité, de liens sociaux. Si nous évoluons dans « l’ère de l’anthropocène », expression forgée par le climatologue James Hansen utilisée par nombre de géographes, il nous revient ensemble de trouver des formes de participation pour construire une ville respectueuse de toutes les générations, des différences, faisant face aux difficultés que traversent nombre de nos concitoyens, aux défis de l’environnement. La solidarité et le travail ensemble ne se décrètent pas. Ils se nourrissent d’expériences, de rencontres régulières, de débats et de confrontations. Nous espérons ainsi donner pleinement son sens à ce que l’on nomme « un mandat municipal » : un temps donné aux autres pour faire vivre ce bien commun qu’est la cité. Plus que jamais, à l’image de ces habitants rédacteurs du journal municipal Centre ville du mois de janvier, nous vous invitons à participer à la réflexion et au débat politique. Bonne année 2011 à tous !

* Philip S. Golub, « Des cités-Etats à la ville globale », Manière de voir, Avril 2010

Julien LANDEL

Conseiller PS du IVème arrondissement

délégué à la démocratie participative

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s