Retour sur le Second tour…

A la veille de la passation de pouvoir entre le président Sarkozy et le nouveau président élu François Hollande, je souhaite ici revenir, avec un peu de retard sur les résultats du second tour des élections présidentielles dans le 4ème arrondissement et sur Paris.

Tout d’abord, force est de constater que l’élan en faveur de la gauche du premier tour dans notre arrondissement c’est confirmé par le score, historique pour la gauche, lors du scrutin du 7 mai avec un total de 54,96% pour François Hollande (soit 7 665 voix) contre 45,04 % pour Nicolas Sarkozy (soit 6281 voix) sur un total de 14 436 votants (dont 13 946 exprimés et 490 votes blancs et nuls).

Ces résultats avoisinent les résultats obtenus dans la capitale: François Hollande 55,60% et Nicolas Sarkozy 44,40%.

Ces résultats, reflètent non seulement l’envie de changement de nos concitoyens, le rejet du gouvernement sortant mais également le dynamisme d’une campagne qui fut, à Paris du moins, malgré ce que l’on a entendu tout de même passionnante. Du point de vue militant, il y eut dans le 4ème plusieurs débats et déambulations organisées par tous les partis, avec un grand respect républicain, loin sans aucun doute des dérives langagières que l’on a pu entendre (des deux côtés) durant l’entre-deux-tours. Par ailleurs, cette campagne à peut-être semblé moins « lyrique » et passionnée qu’en 2007 mais elle a permis de mettre davantage en avant les propositions économiques et la question européenne trop souvent négligée par les politiques.

Toutefois, ces résultats qui ont portés nationalement « le changement » proposé par le candidat François Hollande, imposent de pouvoir mettre en oeuvre le plus efficacement possible les solutions envisagées. Pour cela, les élections législatives des 10 et 17 juin prochain sont cruciales. Pour notre arrondissement, qui a « bénéficié » d’un redécoupage électoral, le candidat que nous proposons pour le parti socialiste est Patrick Bloche, dont j’aurai l’occasion de reparler. J’espère toutefois, à titre personnel, que cette campagne des législatives qui débute à peine, sera aussi l’occasion de réfléchir à la place de nos députés parisiens dans la vie politique locale et de permettre un dialogue plus tenu avec les parisiens…

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s